Fiqh as-Sîra

C’est ainsi que ces hommes sont arrivés à éclairer la conscience humaine par la lumière et la raison. Ils ont délivré l’humanité tout entière de l’idolâtrie et de la perdition et ont établi un monde fondé sur l’unicité de Dieu et l’égalité entre les créatures.

La vie du Prophète Muhammad (sur lui la grâce et la paix) n’est pas un roman qu’on consulte ou lit pour commémorer son anniversaire. Malheureusement les musulmans l’ont transformée en contes, en poésie amoureuse et en prières ambiguës, trahissant ainsi le déséquilibre qui mine la société musulmane.

Un grand fossé sépare les musulmans de leur Prophète, aussi grand que soit l’amour qu’ils lui vouent, et aussi nombreuses que soient leurs prières en sa faveur.

Le musulman qui ne porte pas le Prophète (sur lui la grâce et la paix) en sa conscience, qui ne se sent pas illuminé par sa sagacité dans ses actes et pensées, marmonnerait en vain mille prières sur lui par jour !

Le Musulman doit veiller à réformer sa personne et sa conduite s’il veut s’approcher du modèle qu’incarnait le Prophète (sur lui la grâce et la paix) dans sa vie quotidienne, dans son rapport à l’au-delà, en temps de guerre ou de paix, dans son savoir, sa pratique, ses habitudes et sa dévotion. Il doit comprendre le message apporté par Muhammad (sur lui la grâce et la paix), appréhender correctement sa vie et adhérer rigoureusement à ce qu’elle renferme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *